Chapitre 24

Aller en bas

Chapitre 24

Message par Néo le Sam 21 Avr - 16:32

>►>►>►>► Chapitre 24 ◄<◄<◄<◄<



65) De mal en pis
Fire Emblem Radiant Dawn OST - Urgency Drives Us


Plus que jamais le peuple Dragon est menacé d’extinction. À peine nos héros sont-ils sortis des ruines, qu’ils apprennent que les Frères des Hommes ont relancé l’assaut, engendrant des pertes terribles chez les Dragons. Vannan, le chef de ce groupe criminel, est surnommé « Le Berserker ». Après son duel contre le Dragon Noir Mar’rhu, il s’est jeté corps et âme dans la bataille, et massacre à lui seul des dizaines de Dragons. Il faut faire vite, pour arrêter l’hécatombe !

Argo s’interroge sur la puissance de son ennemi. Pour réussir pareils faits d’armes, Vannan Le Berserker doit être doté d’une force hors du commun. Le vaincre sera ardu. Mais ce sera toutefois nécessaire pour mettre un terme définitif à cette menace. C’est avec courage et espoir qu’Argo s’avance vers son ennemi, avec la ferme intention de le vaincre.


Chapitre 24 : Vannan le Berserker

29) Crise
Fire Emblem 8 Remastered (by OrangaStang) - 38 Raid


Dragon : Vous ne… gagnerez pas !

Vannan : Ah bon ? Moi je crois que j’ai déjà presque gagné, non ?

Dragon : Votre combat… la cause que vous défendez… jamais elle ne sera atteinte…

Vannan : Bah, j’en ai assez d’entendre tes jérémiades ! Meurs !

Il l’achève.

Vannan : N’y en a-t-il pas d’autres ?

Bandit : Non, chef, c’était le dernier !

Vannan : Alors nous devons continuer de marcher vers le nord. Le compte n’est pas encore bon, il reste encore plusieurs dizaines de Dragons. Et surtout, il reste encore deux Dragons Noirs…

Les alliés se déploient au sud.

Argo : Attendez ! Pas si vite.

Vannan : Huh ? Qu’est-ce que… Ah, je vois, c’est vous les chevaliers de Gradlon ? Ceux qui ont osé massacré mes hommes ?

Argo : Par ordre de Dolphante, prince et futur roi de Gradlon, nous vous mettons aux arrêts. Nous vous sommons de quitter ce lieu dès maintenant. Si vous refusez d’obtempérer, nous devrons user de la force pour vous arrêter.

Vannan : Bouah ah ah ! Vous me menacez ? Moi ?

Argo : Parfaitement. Nous n’hésiterons pas à vous tuer s’il le faut.

Vannan : Ah ! Ne me faites pas rire.

Il fonce sur Argo en un éclair, Argo a juste le temps de dégainer son épée pour parler sa hache.

Hubert : Wow, quelle vitesse !

Argo : Arg !

Vannan : Petit chevalier… ridicule insecte !

Il éjecte Argo sur plusieurs mètres.

51) Surpuissant ennemi
One Piece - Shichibukai (Difficult)
https://www.youtube.com/watch?v=IYOf5DPBX8I&t=20s


Vannan : Si j’avais vraiment voulu, je t’aurais déjà tué, minable ! À mes yeux, tu n’es qu’un cloporte. Regarde-toi, tu n’es même pas aussi fort qu’un Dragon Blanc ! Et j’en ai tué des dizaines, à moi seul, sans effort.

Argo : …

Vannan : Et tu oses me menacer ?

Argo : Je vois. Maintenant j’ai une idée de sa puissance. Reeve, rappelle-toi ce que je t’ai dit, et sois rassuré.

Reeve : Bien…

Argo : Vannan… Ce n’est pas une question de force. C’est une question de justice ! Nous devons vous empêcher de décimer tout un peuple !

Vannan : De la justice ? Toi, tu me parles de justice ? Ah ! Petit morveux, tu n’étais pas né que je me battais déjà pour la justice, la vraie ! Tu es si jeune, tu ignores encore tant de choses. Alors je t’en prie, ne cherche pas à me faire la morale.

Argo : La… morale ?

Vannan : Écoute. Notre cause est grande, et plus juste que tu ne sembles le croire. Pendant des siècles, un accord conclu entre nos ancêtres et un dragon antique a régi ce continent. Sous l’égide de ce pacte, les hommes se sont soumis à la volonté de Banyu.

Argo : Mais c’était pour mettre un terme aux guerres !

Vannan : Ah, tu vois, tu te trompes, laisse-moi terminer ! C’était en apparence pour mettre fin aux guerres, mais en réalité, c’était avant tout pour empêcher que les humains ne viennent à vaincre les dragons, et à instaurer leurs nations. Depuis tout ce temps, le peuple le plus réduit du continent tient en haleine tous les autres, et les empêche de rayonner, de prospérer, tout ça à cause d’un accord obsolète. Il est temps de changer les choses ! Peut-être que cet accord était louable à l’époque où il a été créé… mais cette période est révolue ! Pour l’avenir des hommes, pour la croissance des richesses, le rayonnement de la civilisation humaine… les Dragons doivent disparaître de ce continent !

Argo : … Et, les guerres ?

Vannan : Mais n’es-tu pas aveugle ? Vois sur le long terme : peut-être que des conflits éclateront dans les prochaines années, mais sans l’Accord Antique qui les brime, les hommes parviendront à gagner en maturité, eux-mêmes, par la seule force de leur volonté et de leurs expériences, et d’ici un siècle ou deux, les guerres auront cessé. Définitivement. Et alors ce sera la paix ! Une vraie paix, pas un simulacre régi par un accord rigide et tombé en désuétude, mais une paix véritable, juste et légitime… et profondément humaine… C’est mon idéal ! C’est ça, la cause pour laquelle je me bats ! Alors, ne vois-tu pas où est la justice maintenant ? Ne comprends-tu pas que, finalement, c’est ma vision des choses la plus juste, à terme, pour l’humanité ?

Argo : … Non. Je comprends votre point de vue. Cependant, je n’y adhère pas.

Vannan : Vas-tu vraiment te mesurer à moi, malgré ce que je viens de te dire ?

Argo : Oui ! Il faut en finir, votre vision des choses est extrême, et je ne peux pas agréer. Je suis venu pour mettre un terme à vous et à vos projets. Je ne flancherai pas.

Vannan : Je vois… C’est dommage que tu te refuses à entendre raison. Mais soit ! Les gars, protégez-moi des attaques des chevaliers ! Je ne vais pas bouger, je vais vous laisser m’attaquer, car sinon, la bataille sera rapide et ennuyeuse. De plus, mes hommes n’attaqueront pas les dragons, à condition que ces derniers restent à l’écart. Vous voyez, comme je peux être juste !

Argo : Si vous le dites…

Vannan : Allez, n’ayez pas peur ! Venez m’affronter ! Venez affronter votre destin ! Vous craignez de ne pas être assez fort pour me battre ?

Argo : Kh…

Vannan : Les gars ! Allez-y ! Massacrez-moi ces chevaliers d’opérette ! Et, lorsque ce sera fait, nous terminerons ce pour quoi nous sommes venus…

Bandits : Ouais !

Argo : Chevaliers ! Cette bataille sera la dernière ! Nous battrons Vannan ou nous mourrons tous. Il n’est plus le moment de douter, il n’est plus le moment d’hésiter. Ne vous laissez pas avoir par la rhétorique de notre ennemi, et surtout prenez garde à sa force ! Prêtez-moi votre lance et soutenez-moi dans ce combat, car seul, je ne pourrai jamais le vaincre. En avant !

Fiche technique du chapitre 24 :
• Carte tour allié : 6) Noble cause
Fire Emblem 8 Remastered (by OrangaStang) - 12 Determination
• Carte tour ennemi : 9) Pluie de fer, de feu et de sang
Fire Emblem Path of Radiance - The Enemy Draws Near
• Attaque : 17) Attaque 2
Fire Emblem Path of Radiance - Decisive Attack
• Défense : 18) Défense 2
Fire Emblem Path of Radiance - Defensive Battle
• Boss : 20) Puissance brutale
Fire Emblem Path of Radiance - A Mighty Foe

• Carte : Grande, dominance plaines, forêts et marécages.
• Groupe allié, 16 unités max parmi : Argo* / Leia / Hubert / Dord / Osvald / Enrick / Garcia / Kaorie / Salvina / Zeal / Phalem / Julie / Himano / Xena / Donen / Tareg / Angel / Ugnir / Shitzu / Barvok / Rogi / Gvar’nim / Ramsei / Iria
• Groupe ennemi, 31 unités : quatre T1 Combattant, trois T2 Guerrier, trois T1 Mercenaire, deux T2 Héros, trois T1 Épéiste, deux T2 Bretteur, deux T1 Archer, un T1 Archer d’Élite, un T2 Sniper, trois T2 Berserker, deux T2 Ninja, deux T2 Sage, un T2 Druide, un T2 Assassin, et le boss, Vannan, T3 Ulfheidinn (promotion du T2 Berserker), ne se déplace pas (et heureusement)
• Objectif : Décimer
• Renforts ennemis : aucun
• Recrutement : aucun


Aucune musique

Argo : Han… nous avons… gagné…

Leia : Oui ! Cet homme était d’une puissance incommensurable, mais nous en sommes venus à bout. Le peuple Dragon est enfin sauvé, pour de bon !

Reeve : Disons, ce qu’il en reste…

Argo : Notre devoir… est accompli. Rah ! Nous avons réussi.



54) Aboutissement
Fire Emblem Radiant Dawn - Zealot's Prayer


Dragon : Alors… ce sont eux ?

Dragon : Oui, ce sont les chevaliers de Gradlon. Ils ont vaincu tous les Frères des Hommes et leur chef suprême.

Dragon : Toi… ton nom est Argo, si je ne trompe ?

Argo : Oui… Et vous êtes… un Dragon Noir ?

Dragon : Effectivement. Je me nomme Ez’shara. Je suis la sœur aînée de Mar’rhu… ou plutôt je l’étais.

Argo : Je suis désolé pour votre frère, je n’ai pas pu le sauver.

Ez’shara : Inutile de vous excuser. Vous ne pouviez rien n’y faire : mon frère a choisi d’affronter cet homme en duel, il est mort en cherchant à protéger les siens. Quant à vous, vous nous avez sauvés d’une mort certaine, aussi vous avez toute la gratitude de notre peuple.

Argo : De rien, c’est normal. Nous n’avons fait que notre devoir.

Ez’shara : Aujourd’hui notre peuple est sauvé, mais terriblement amoindri. Plus de la moitié des nôtres ont trouvé la mort, et notre peuple ne compte plus désormais qu’une trentaine d’individus.

Argo : Je suis désolé, vraiment.

Ez’shara : Chevaliers… voudriez-vous venir à la cité, pour vous reposer ?

Argo : La cité ?

Ez’shara : La cité que nous avons bâtie, au cœur de Mernack. Nous les Dragons n’avons certes pas besoin de maisons telles que vous les Humains les façonnez, mais nous aimons de temps en temps à nous réunir, et pour cela nous avons érigé cette cité, la seule ville de tout Mernack.

Argo : Une ville… de dragons ? J’ignorais que cela existait.

Ez’shara : Ne vous attendez pas à une ville telle que vous en avez l’habitude, avec des commerces, des rues pavés et des remparts. Notre cité est ouverte sur la nature, ses rues sont de terre et ses édifices de pierre. D’ailleurs on ne peut pas vraiment parler de bâtiments en soi, vu qu’il n’y a pas de maisons avec des toits comme chez vous… Mais nous pouvons tout de même vous y offrir d’y manger et de vous y reposer. Je pense que ce ne sera pas du luxe après le combat que vous venez de mener.

Argo : Pourquoi pas ? J’avoue être curieux de savoir à quoi ressemble votre cité. Mais nous ne resterons pas très longtemps, nous devrons rapidement repartir pour Gradlon. Il nous faudra rejoindre Dolphante à la capitale.

Ez’shara : Ce n’est pas un problème. Vous pourrez rester le temps que vous voudrez. Nous ne vous en voudrons pas le moins du monde que vous ne restiez pas longtemps, bien au contraire. Suivez-moi, la cité n’est plus très loin, elle ne se trouve qu’à quelques heures de marche vers le nord.

Argo : Merci.

Sauvegarde proposée
avatar
Néo
Admin

Messages : 49
Date d'inscription : 18/04/2018
Age : 28

Voir le profil de l'utilisateur http://fireemblemfanfiction.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum