Épilogue

Aller en bas

Épilogue

Message par Néo le Sam 21 Avr - 16:35

>►>►>►>► Épilogue ◄<◄<◄<◄<



Aucune musique

Un combat sans précédent s’est déroulé à Galanor. L’empire a mis ses dernières forces dans la bataille. Mais, en dépit de toute cette puissance, Peleris, le prince guerrier, a finalement été défait. Argo l’a fait prisonnier, mais ne l’utilisera pas comme monnaie d’échange. L’issue de cette bataille semble mettre un terme à la guerre… du moins c’est ce que Dolphante espère. Cependant, l’empereur Vadeck ne souhaite pas se rendre tout de suite. Il va affronter les forces alliées, dans un dernier combat.

Il fait venir un homme auprès du groupe. Sa mission est de les conduire aux cours du château impérial, là où les attendent Vadeck et ses hommes. Argo et ses compagnons acceptent de traverser la capitale de Galanor sans faire de mal aux citoyens.

Enfin, après tout ce temps, Argo, Dolphante, et les autres, vont rencontrer l’empereur Vadeck. Ils espèrent que leur entrevue avec cet homme répondra à leurs questions. Pourquoi l’empire a-t-il envahi Gradlon ? Pourquoi a-t-il voulu tuer le Grand Dragon et envahir Nova, quitte à réveiller les horreurs du passé ? Pourquoi Brahim a-t-il rendu la vie au Grand Dragon ? Que souhaite l’empereur Vadeck, au final ?

Le voile de mystère qui nappe ces interrogations est sur le point de se lever, tout comme la guerre qui a si longtemps fait rage…


Épilogue : Les larmes d’un père :

Château impérial, cour intérieur…

60) Empereur Vadeck 2
Two Steps From Hell - Blackheart


Vadeck : Brahim… Alors toi aussi, tu es venu ?

Brahim : Bien sûr ! Je ne peux pas… je ne peux pas vous laisser affronter l’ennemi ainsi. Je dois vous protéger, père !

Vadeck : Normalement c’est au père de protéger son enfant, pas l’inverse. Brahim, n’oublie pas que tu es l’Ombre. Tu ne dois en aucun cas mourir.

Brahim : Notre ennemi le sait également, père. Ils ne me tueront pas. Peut-être qu’ils m’assommeront, peut-être qu’ils me passeront sur le corps… mais je n’ai pas peur, je vous protégerai ! Car je sais… je sais les souffrances que vous endurez.

Vadeck : Je comprends. Merci… merci, Brahim. Et, merci à toi aussi, Golmar.

Golmar : Mais c’est normal.

Vadeck : Merci à vous deux… mes fils… Je vous en prie, venez contre moi.

Brahim : Père ?

Golmar : Mais, nous ne sommes plus des enfants…

Vadeck : S’il vous plaît, c’est mon dernier caprice. Ce soir, je ne serai peut-être plus de ce monde…

Brahim : Non, père, ne dites pas ça !

Golmar : Pourquoi devriez-vous mourir ? Il ne va rien vous arriver !

Vadeck : Un souverain digne de ce nom doit toujours anticiper le pire, afin de s’y préparer. Je vous l’ai souvent répété, à tous les deux, vous devriez vous en souvenir. Surtout toi, Golmar.

Golmar : Je… je sais.

Vadeck : J’ai de la chance de vous avoir comme fils. Vous deux, et Peleris.

Brahim : Il paraît que l’ennemi l’a fait prisonnier, mais qu’il ne se servira pas de lui pour nous faire de chantage ?

Vadeck : C’est exact. Dans notre malheur, nous avons la chance d’avoir un ennemi honorable. Que serait-il advenu si Dolphante avait été moins scrupuleux ?

Golmar : …

Vadeck : Brahim. Je ne mourrai peut-être pas aujourd’hui. Mais, si jamais cela devait advenir… Tu devras céder le souhait au roi Dolphante.

Brahim : Pardon ?

Vadeck : Tu m’as bien entendu. Je n’espère pas mourir, mais, je dois anticiper cette éventualité. C’est la raison pour laquelle j’ai refusé que tu me cèdes le vœu jusque là. Car si enfin je meurs, j’aurais emporté ce souhait dans la tombe ! Et tout ce pour quoi je me suis battu… Celle pour laquelle j’ai commis tous ces crimes…

Golmar : Maïra…

Vadeck : C’est pourquoi je veux, Brahim, que si je meurs, tu cèdes le souhait à Dolphante.

Brahim : Mais, pourquoi lui ? Pourquoi pas Golmar, ou même Peleris ? Ainsi il pourrait exaucer ce vœu, ce vœu que tu rêves de réaliser. Pourquoi le laisser à l’ennemi ?

Vadeck : Si je meurs aujourd’hui… vous devrez lui dire la vérité. Toute la vérité. Moi je ne pourrais m’y résoudre… mais si je meurs, Dolphante est en droit de connaître ce qui m’a poussé à lancer cette guerre… cette flamme qui a animé ma volonté… Nous lui devons cela. Il a épargné la vie de mon fils, votre frère aîné… Il ne s’est pas abaissé à l’utiliser comme monnaie d’échange. Aussi je respecte son honneur, et je dois à mon tour me montrer honorable envers lui. Il mérite notre respect. Brahim, acceptes-tu ?

Brahim : Je ne sais pas…

Vadeck : Il s’agit là de ma dernière volonté. Sans cela, je ne pourrai reposer en paix…

Brahim : C’est entendu. Mais, Père ! Vous n’allez pas mourir ! Je vous promets que si ça devait arriver, je donnerais le souhait à Dolphante, mais s’il vous plaît, ne mourez pas !

Vadeck : Je ferai mon possible… Mais je ne puis rien promettre. Je te remercie d’avoir accepté. Venez, à présent. Notre ennemi nous attend. Il attend les réponses à toutes ses questions…



Aucune musique

Argo : Alors… Nous voici dans la capitale impériale. C’est la toute première fois que j’y mets les pieds… C’est si calme, c’en est presque inquiétant.

Dolphante : Les habitants sont cloîtrés chez eux. Même s’ils savent qu’on ne leur fera pas de mal, ils ont peur, on peut les comprendre.

Homme : Nous ne sommes plus très loin, c’est par ici.



Argo : Donc… voici la cour extérieure du château impérial de Galanor…

Dolphante : C’est… grand. C’est plus grand qu’au château de Gradlon en tout cas.

Argo : Regarde, Dolphante ! Là, serait-ce… l’empereur ?

Dolphante : C’est lui ! Mais il n’est pas seul… ce sont Golmar et Brahim, ses deux fils !

Argo : Alors lui c’est Golmar ? C’est la première fois que je le vois…

37) Effroyable dessein
Fire Emblem Radiant Dawn - Eyes of Rage


Vadeck : Je suis l’empereur Vadeck.

Dolphante : Empereur Vadeck, enfin nous nous rencontrons ! Pourquoi avez-vous envahi mon pays ? Et pourquoi…

Vadeck : Roi Dolphante, de Gradlon. Je sais que vous avez moult questions à me poser. Toutefois, je suis au regret de devoir m’abstenir d’y répondre. Vous foulez encore le sol de mon glorieux empire, je ne saurais le tolérer.

Dolphante : Empereur Vadeck ! Nous pourrions trouver un accord, acceptez juste de m’écouter ! Nous pourrions déposer les armes, en échange de pour-parlers. Cette guerre doit cesser, nous sommes prêts à consentir à des compromis.

Vadeck : Mais il n’y a pas de compromis qui saurait être acceptable ! Roi Dolphante, nous sommes en guerre. J’ai envahi votre pays, et fait assassiner votre père. En retour vous avez envahi le glorieux empire de Galanor. Vous avez répondu à l’appel de la guerre. Vous devez aller au bout… Nous devons nous affronter, c’est inévitable !

Dolphante : Empereur Vadeck… N’y a-t-il rien que je puisse faire ou dire, pour vous faire reconsidérer votre décision ?

Vadeck : Non, rien. Je suis un empereur… et la volonté d’un empereur est ferme et inflexible. Je dois protéger mon empire… Dussé-je y laisser la vie.

Dolphante : C’est terrible, Argo, il n’y a rien que nous puissions faire !

Argo : Je sais, j’ai entendu. Dans ce cas, il ne nous reste plus qu’à faire ce que l’on sait faire de mieux : nous battre. Les soldats du château ne sont pas aussi nombreux que ceux de la bataille de tout à l’heure, le plus dur sera de vaincre l’empereur Vadeck sans le tuer… et sans tuer ses deux fils non plus, Brahim particulièrement. Chevaliers. Ce combat sera le dernier. Une fois que nous l’aurons remporté, nous aurons enfin les réponses à nos questions. Nous saurons enfin ce qui a poussé Vadeck a lancer la guerre contre notre royaume… contre Nova et le Grand Dragon lui-même. Alors appliquez-vous du mieux que vous pourrez ! Ce soir, si tout va bien… le guerre sera enfin terminée.



12) Dernière bataille
Fire Emblem Echoes – Lord of a Dead Empire (Rudolf battle theme)


Fiche technique rapide de Vadeck :
• Classe : T3 Empereur
• Techniques :
_ Charisme impérial :
L’empereur galvanise ses troupes, et en sa présence tous les soldats de Galanor, où qu’ils se trouvent sur la carte, gagnent un bonus de 3 en force, 3 en magie, 2 en technique, 1 en vitesse, 2 en défense et 2 en résistance.
_ Père autoritaire :
En présence de leur père, Golmar et Brahim s’appliquent davantage en combat. Cela se traduit par une précision accrue de 20 % et un gain de 5 % de critique.
_ Égide impérial :
Toute attaque à distance est systématiquement nulle et sans effet. Seules les attaques à portée 1 sont efficaces contre l’empereur Vadeck.
_ Triangle dominé :
À chaque fois qu’il est attaqué, Vadeck change son arme de façon à toujours dominer l’arme de son adversaire. Sa technique n’a pas d’effet si l’adversaire utilise une autre arme que lance, épée ou hache.
• Armes :
_ Lighla (lance)
Puissance 17 ; Précision 75 ; Portée 1 ; Critique 0 ; Poids 12
_ Obsara (épée)
Puissance 12 ; Précision 80 ; Portée 1 ; Critique 0 ; Poids 10
_ Gullinbursti (hache)
Puissance 35 ; Précision 55 ; Portée 1 ; Critique Impossible ; Poids 25



Fiche technique de l’Épilogue :
• Carte tour allié et ennemi : 12) Dernière bataille
Fire Emblem Echoes – Lord of a Dead Empire (Rudolf battle theme)
• Attaque : 17) Attaque 2
Fire Emblem Path of Radiance - Decisive Attack
• Défense : 18) Défense 2
Fire Emblem Path of Radiance - Defensive Battle
• Boss : 21) Combat d’idéaux
Fire Emblem 8 Remastered (by OrangaStang) - 28 Powerful Foe

• Carte : Grande, extérieure. Les cours du château sont en deux niveaux, l’une en bas et l’autre en haut. Les alliés sont déployées dans la cour inférieure, en bas de la carte. Les ennemis sont déployées sur toute la carte, et l’empereur et ses deux fils se trouvent tout en haut, sur la cour supérieure. Les cours sont composées d’un harmonieux équilibre entre plaines, pavés, forêts et escaliers. Les jardins sont entretenus avec rigueur et droiture.
• Groupe allié, 18 unités max parmi : Argo* / Dolphante* / Leia* / Hubert / Dord / Osvald / Enrick / Garcia / Kaorie / Salvina / Zeal / Phalem / Julie / Himano / Xena / Donen / Tareg / Angel / Ugnir / Shitzu / Barvok / Rogi / Gvar’nim / Ramsei / Iria / Jik’vora / Mustafa / Dolovan / Milena / Leopold / Irène / Reeve / Almara / Vektor
• Groupe ennemi, 60 unités : six T2 Général, quatre T2 Hallebardier, huit T2 Grand Chevalier, dix T2 Paladin / Chevalier Or / Chevalier Argent, trois T2 Archer d’Elite, deux T2 Sniper, quatre T2 Guerrier, quatre T2 Bretteur, un T2 Berserker, un T2 Assassin, un T2 Baladin, six T2 Sage, un T2 Moine Guerrier, un T2 Évêque, cinq Golems (pas de golem blanc), et les trois boss : Brahim, T2 Chevalier Argent (à gauche de Vadeck, se déplace dès que l’ennemi est à sa portée), Golmar, T2 Paladin Blanc (se déplace dès que l’ennemi est a sa portée), et Vadeck, T3 Empereur (ne se déplace pas du tout).
• Objectif : Vaincre Vadeck (Brahim et Golmar peuvent être vaincus sans qu’il n’y ait de game over car ils ne mourront pas même si leurs PVs tombent à 0).
• Renforts ennemis : aucun


27) Est-ce vraiment une victoire ?
Fire Emblem Path of Radiance - Bittersweet Victory


Vadeck : Alors voilà la défaite… voilà la fin de ma quête…

Dolphante : Nous avons réussi. Peut-être qu’enfin, maintenant que vous êtes vaincu, vous daignerez m’écouter. Empereur Vadeck ?

Vadeck : Ar… Han…

Argo : Il ne va pas très bien. Ses blessures semblent le faire souffrir.

Golmar : Père ! Laissez-moi soigner vos blessures.

Il active un bâton se soin sur Vadeck.

Vadeck : …

Golmar : Père ?

Argo : Que se passe-t-il ? Ses blessures ne se referment pas.

Golmar : Non ! Je ne comprends pas… C’est comme si… c’est comme si mon bâton n’avait pas d’effet ! Père !

Dolphante : Empereur Vadeck ! Réveillez-vous !

Argo : Je ne comprends pas, que se passe-t-il ?

Leia : C’est comme si… comme s’il n’avait plus la volonté de vivre, qu’importe les soins qui lui sont prodigués…

Golmar : Non ! Père, ne mourez pas !



Golmar : Père !

Brahim : Golmar… Arrête. Il est mort.

Golmar : Que dis-tu Brahim ?

Reeve : Il dit vrai. Je ne sens plus son pouls… L’empereur Vadeck nous a hélas quitté…

Golmar : Non ! Non…

Brahim : Alors ce qu’il craignait est arrivé. Voilà pourquoi… voilà pourquoi il m’a fait promettre… Roi Dolphante, je vais vous expliquer la raison pour laquelle Galanor a lancé cette guerre.

Dolphante : Alors, nous allons enfin comprendre ?

Argo : Nous aurons enfin les réponses à nos questions. De là à considérer cela comme une victoire… Je n’en suis pas sûr, mais je vous écoute.

Brahim : Veuillez me suivre à l’intérieur du château, je vous prie.

Dolphante : Bien sûr.



59) Empereur Vadeck 1
The Black Blade Remix GRV Music


Brahim : C’est une longue histoire… Tout a commencé il y a une quarantaine d’années, lorsque mon père est devenu empereur. À l’époque, Vadeck n’aurait pas dû hériter du trône, car il était le cadet. Mais son frère aîné était atteint d’une pathologie… particulière.

Golmar : Horace, notre défunt oncle, était atteint d’une maladie congénitale. Il est né avec une tare terrible ! À cause de sa maladie, non seulement il était stérile, mais en plus sa santé mentale se dégradait d’année en année. Il aurait été fort déraisonnable de le laisser accéder au trône, au risque que sa folie allant, il n’emporte l’empire dans son chaos… Alors leur père, l’empereur Sirius, a réuni ses deux fils, Horace et Vadeck, avant que le premier ne perde complètement sa lucidité. Ensemble, tous les trois, ils ont décidé que Vadeck hériterait du trône à la place d’Horace. En échange, Horace se voyait attribuer de nombreuses terres et richesses, administrées par un intendant personnel.

Dolphante : Horace a accepté ?

Brahim : Bien sûr. Il était encore lucide, il savait bien qu’il ne pourrait pas être un empereur… toute sa vie. Vadeck était d’accord, bien entendu. La chose aurait pu s’arrêter là, si, une dizaine d’années plus tard, un coup du sort n’avait eu lieu…

Golmar : Horace a eu un fils ! Alors que tout le monde le croyait stérile, alors que les meilleurs médecins de l’empire étaient formels sur ce sujet… Il a donné la vie à un enfant ! Un héritier mâle de surcroît. Comment s’appelait-il déjà ?

Brahim : Cairn… Vous imaginez la suite. Ce garçon, Cairn, a tôt fait de revendiquer le trône. Dès qu’il a eu l’âge de raison, il a compris qu’il aurait dû être empereur, à la place de son oncle Vadeck. Mais il était trop tard… Notre père était ferme, il ne voulait rien entendre.

Golmar : Un jour, peu après sa vingtième année, Cairn a défié Vadeck en duel. Vadeck a accepté.

Argo : C’est Vadeck qui a gagné ?

Golmar : Il n’a pas seulement gagné, il l’a écrasé ! Cairn a été même constaté mort par le médecin présent ce jour là. Il s’est réveillé deux semaines plus tard, le corps en miettes !

Brahim : Alors il a décidé d’attaquer Vadeck autrement… D’une façon plus lâche. Par le poison.

Golmar : On ne sait pas comment il s’en est procuré, mais il a réussi à obtenir de l’ausertine, un poison antique, si puissant et terrible qu’il était interdit depuis des siècles ! Il en a versé quelques gouttes dans un verre à destination de l’empereur Vadeck…

Brahim : Mais ce n’est pas lui qui a bu le verre. Le poison n’a pas atteint la cible escomptée… Par un hasard du sort, ce jour-là, la fille de Vadeck… notre sœur, Maïra, était fiévreuse, et Vadeck lui a fait porter la coupe d’eau…

60) Empereur Vadeck 2
Two Steps From Hell - Blackheart


Dolphante : Non !

Golmar : Et si… C’est elle qui a bu le poison, à la place de son père.

Brahim : Elle est aussitôt tombée dans un profond coma. Bien qu’elle n’ait absorbé qu’une quantité infime de poison… l’ausertine est si puissante, si implacable ! Ce jour-là, si elle avait bu davantage, elle serait morte.

Argo : Et donc, Vadeck avait bien une fille… comme l’a dit Chuchurialakeh. Mais nous ignorions ce fait ! Personne ne savait que Vadeck avait un autre enfant que ses trois fils, n’est-ce pas Dolphante ?

Dolphante : En effet. Ce fait n’était pas connu… Comment est-ce possible ?

Brahim : Notre père avait caché la naissance de sa fille, car elle est née avec une malformation. Elle était fragile… et il craignait qu’elle ne soit utilisée par ses ennemis pour défier son autorité. Et, a fortiori, après cet accident… il a entouré l’existence de sa fille d’un secret absolu.

Golmar : Inutile de vous dire qu’après cela, notre père était furieux ! Il est allé retrouver Cairn. Il lui a directement dit que son poison avait été bu par la mauvaise personne, sans détour. Il lui a révélé l’existence de Maïra par la même occasion…

Brahim : La fureur l’a rendu incontrôlable. Cairn pleurait toutes les larmes de son corps, il était sincèrement désolé ! Mais Vadeck ne s’en rendait même pas compte. Il l’a taillé en pièces. Pourtant Cairn était remis de ses séquelles, il était à nouveau en forme et en état de se battre… Mais notre père l’a réduit en bouillie. Quand il a enfin repris son sang-froid, il ne restait de Cairn qu’une mare sordide de sang et de chair broyée… Un spectacle horrible.

Golmar : Notre père a bien sûr regretté de l’avoir tué ainsi… Mais il devait d’abord faire son possible pour sauver sa fille d’une mort certaine ! Il a fait venir les meilleurs médecins du pays… et même du continent tout entier.

Brahim : Ils ont tôt fait de découvrir la sinistre réalité… Maïra avait absorbé de l’ausertine. Même en quantité infime dans l’organisme, ce poison est mortel, et ses effets sont dévastateurs. Il paralyse complètement le corps, tous les muscles sont relâchés. Il empêche le sang de coaguler, aussi la moindre égratignure peut devenir létale. Pire que cela, il rend inopérant tous les bâtons de soin ! Quiconque est atteint de ce poison, s’il y survit, est condamné à un sommeil sans retour. Il n’y a qu’un seul antidote…

Golmar : La potion de Jagarta. Mais, pour la préparer, il faut certains ingrédients bien spécifiques… ingrédients qui ne poussent qu’à Nova, et qui, depuis l’Accord Antique, sont protégés de toute violation.

Dolphante : Bon sang ! Je comprends maintenant… je comprends tout ! Si Vadeck a déclaré cette guerre… s’il a tenté d’envahir Nova…

Argo : … c’était donc pour sauver la vie de sa fille !

68) Pour ma fille !
One Piece - Uunan and The Stone Storage Room


Dolphante : Mais… pourquoi s’y est-il pris ainsi ? Pourquoi n’avoir pas demandé à l’aide ?

Brahim : Notre père ne pouvait se résoudre à révéler, aux yeux du monde entier, l’existence de sa fille, de son neveu, et de cette histoire… cela aurait affaibli son autorité, et cela aurait pu mettre en péril la stabilité de l’empire.

Golmar : Comprenez bien une chose. Notre père ne pensait pas à son propre intérêt. Il mettait d’abord en priorité l’intérêt national. À l’époque, mes frères et moi étions encore enfants. Nous étions trop vulnérables. Cette histoire aurait entraîné de tels remous qu’il aurait été facile, pour un seigneur revendiquant le trône, de nous faire tuer, et alors tout l’empire aurait plongé dans la guerre civile… Notre père voulait éviter cela à tout prix ! Alors il a attendu. Il a fait mettre Maïra en stase, afin qu’elle ne meure pas du poison. Et il a attendu, patiemment. Il a laissé dix années s’écouler. Il a attendu que nous devenions des hommes. Il a attendu que l’Ombre du Grand Dragon soit facilement localisable, afin de ne pas perdre trop de temps à la chercher à travers le continent. Et, au moment opportun, lorsque ces conditions ont été réunies…

Brahim : Il a fait envahir Graldon, votre pays. La suite, vous la connaissez.

Golmar : Notre père avait deux objectifs possibles. L’un d’eux consistait à s’approprier les ressources de Nova, afin de préparer la fameuse potion de Jagarta qui aurait enfin guéri notre sœur. La seconde, était de mettre la main sur l’Emblème du Feu, de rendre la vie au Grand Dragon, et d’utiliser en retour le vœu accordé pour guérir Maïra. C’est ce plan qu’il privilégiait, car il était plus sûr.

Brahim : Voilà pourquoi je suis devenu l’Ombre. Ainsi, j’aurais pu faire bénéficier Père du souhait, et ainsi il aurait rendu vie à Maïra. Hélas, j’ai agi trop prestement. J’ai dérobé le Fire Emblem avant qu’il ne puisse être utilisé, et donc je vous ai laissé le temps d’envahir notre empire… Par ma précipitation, j’ai indirectement conduit à la mort de notre Père aujourd’hui. Je le regrette, je le regrette tellement…

Golmar : Maïra avait cinq ans quand elle a été empoisonnée. Depuis ce jour, elle n’est plus ressortie du coma. Malgré sa léthargie, son corps a continué à grandir, comme si elle était en vie… Elle aurait dû fêter cette année-ci sa seizième année. Mais elle est toujours paralysée, emprisonnée entre la vie et la mort…

Dolphante : C’est… c’est si… Cette histoire est si émouvante. Alors, l’empereur Vadeck supportait un tel fardeau. Je suis presque… attristé pour lui. Ses souffrances ont dû être abominables. Ces dix dernières années ont dû lui sembler une éternité…

Argo : C’est une bien triste histoire. Je ne peux ressentir que de la compassion pour vous. Je suis désolé, pour tout ce qui vous est arrivé.

Dolphante : Mais, maintenant… Maintenant, que peut-on faire ? Si le souhait était accordé à votre père, il l’a emporté dans la tombe, non ?

Brahim : Non, justement ! Père avait tout anticipé, tout prévu, jusqu’à sa propre mort… Il a refusé que je lui cède le souhait. Il m’a fait promettre que, s’il venait à mourir, je devrais céder le vœu au roi Dolphante… donc à vous. Ce fut sa dernière volonté…

Dolphante : Vraiment ?

Brahim : Roi Dolphante de Gradlon… En respect de la dernière volonté de mon père, acceptez-vous d…

Aucune musique

Une grosse secousse a lieu.

Argo : Ah ! Que…

Golmar : Que se passe-t-il ?

Soldat : Prince Golmar ! Prince Brahim ! C’est terrible ! C’est… c’est l’Armageddon ! Les mages en ont perdu le contrôle !

31) Crise majeure
Baten Kaitos - Supreme ruler of the Nine Heavens


Golmar : Quoi ? Que dis-tu ?

Brahim : Oh non ! Pas ça… Pas maintenant ! C’est la pire des choses qui pouvait se produire !

Dolphante : Armageddon… Mais de quoi s’agit-il ?

Brahim : C’est une arme développée par notre empire. Une arme ultime, la plus puissante qui soit… Son existence était tenue secrète, bien entendu. Mais, au vu des circonstances…

Golmar : Elle se base sur la source d’énergie des Dragons. Normalement, les humains ne peuvent pas la manipuler… Mais notre empire a pu mettre la main sur le corps d’un ancien Dragon, et sur plusieurs Dracopierres. En canalisant l’énergie des Dracopierres, nos mages sont parvenus à réanimer le corps du Dragon… Mais il demeure instable. Même les plus puissants mages ne peuvent pas contrôler la source d’énergie durant bien longtemps, aussi ils travaillaient depuis des années déjà à corriger ce problème, afin d’en faire une arme qui puisse être utilisée sans risque.

Brahim : Lorsque vous avez atteint la capitale, Père a demandé à ce qu’Armageddon soit utilisée, mais les mages n’en avaient pas encore la maîtrise… Et maintenant cette arme terrible est hors de contrôle !

Argo : Je vois… Nous allons vous l’arrêter !

Dolphante : Quoi ? Argo, tu es sérieux ?

Argo : Oui. Nous allons détruire cette arme, avant qu’elle n’atteigne la ville, avant qu’elle ne tue d’autres innocents.

Golmar : Vous êtes sûr de vous ?

Argo : Oui.

Dolphante : Réfléchis, Argo. Le souhait peut être utilisé… nous pourrions demander à ce que cette arme soit détruite, et ainsi il n’y aurait pas de risque !

Argo : Peut-être… Mais le souhait doit être utilisé pour guérir Maïra !

Dolphante : Mais Argo… Maintenant qu’on connaît cette histoire, on peut se rendre à Nova, je suis sûr qu’Erdwin nous autoriserait à prélever les ingrédients nécessaires à la potion de Jagarta.

Argo : Peut-être que oui, peut-être que non… Je veux que ce souhait soit utilisé pour elle ! Après tout ce que Vadeck a fait… après tout ce qu’il a enduré… C’est ma volonté ! Je sais que c’est personnel. Nous allons attaquer Armageddon dans un premier temps. Si vraiment nous constatons que cette arme est trop forte pour nous… alors nous utiliserons le vœu pour en venir à bout.

Brahim : Vous feriez ça, malgré tout le mal que nous vous avons causé ? Je ne… je ne sais pas quoi vous dire, à part… merci !

Golmar : Je me dois toutefois de vous mettre en garde. Armageddon n’a plus rien d’un Dragon tel que ceux que vous en avez connus en allant à Mernack. L’arme ressemble certes à un Dragon défunt, mais elle est en réalité bien plus puissante que tous les dragons que vous avez pu voir, bien plus notamment qu’un Dragon Noir. C’est à cause du fait que plusieurs Dracopierres sont utilisées pour un même corps. L’énergie afflue par plusieurs canaux, et s’entrechoque dans le même corps, démultipliant sa puissance… Le souffle de feu de ce « dragon » est d’une puissance inédite. Vous devrez faire très attention en l’approchant !

Argo : Oui, n’ayez crainte, nous serons vigilants. Où est-elle ?

Golmar : Les mages l’avaient déployée dans la cour arrière du château, pour limiter les risques… je vais vous y conduire, suivez-moi.



45) Est-ce la fin de l’espoir ?
Fire Emblem - The Last Stand
https://www.youtube.com/watch?v=QlUZG5WYqpI


Cour arrière du château…

Un immense corps animé de Dragon se trouve au centre de la zone. Tout autour n’est que ruines en flammes, les plaines sont rougeâtres de braises incandescentes, et de multiples incendies sont apparus tout autour, dont les flammes écarlates dégagent une fumée noire qui s’élève haut dans les airs. Le ciel est d’une teinte orangée.


Armageddon : GRRAAAAOOOOWWWW !!!!

Les alliés se déploient sur la carte.

Argo : Wow ! Ce truc est immense !

Hubert : Vous êtes sûr que c’est le corps d’un dragon ? Il fait au moins six mètres de haut, les dragons que nous avons croisés à Mernack n’étaient pas si grands que ça !

Golmar : Je vous l’ai dit, cette chose n’a plus rien d’un dragon… la quantité phénoménale d’énergie qui afflue dans son corps l’a perverti. Aucun dragon vivant, même le plus fort qui soit, ne peut endurer pareil agrégat de puissance brute… Je vous en prie, soyez très prudents ! Les plus faibles d’entre vous risqueraient de se faire tuer d’un seul souffle de ce monstre…

Dolphante : Ne vous en faites pas, nous réussirons… Pas vrai, Argo ?

Argo : Oui… Chevaliers de Gradlon, mages d’Ylduvia, et tous les autres… Votre attention tout le monde ! Nous allons nous battre, une ultime fois ! Alors, pour la dernière fois… êtes-vous prêt pour le combat ?

S’ensuivent les répliques des unités déployées :

49) Notre volonté !
One Piece - Epic theme
https://www.youtube.com/watch?v=huSqq-akvOI


Dolphante : Il n’est pas question que de Gradlon… L’enjeu est tellement plus large. En tant que roi, je ne dois pas faillir à mon devoir !

Leia : Nous devons arrêter cette arme terrible, et mettre un terme final à cette guerre… pour que plus aucun autre innocent n’en paye le prix !

Hubert : Ah ! Argo, je te suivrai, même si tu dois me conduire aux portes de l’enfer !

Dord : Je… je n’ai pas peur, je suis juste anxieux. Ce n’est pas pareil…

Osvald : Alors c’est la plus puissante arme de guerre de l’empire ? Brr… ça fait froid dans le dos…

Enrick : Le feu le plus destructeur ? Je suis curieux de savoir s’il pourrait venir à bout de ma cuirasse !

Garcia : Mais, bon sang ! Ce n’est plus un jeu… Je dois me battre de toutes mes forces !

Kaorie : Pauvre dragon, il est mort depuis si longtemps, et son corps est pourtant souillé… Nous allons te libérer !

Salvina : Colosse ou pas, cette chose tâtera de ma lame !

Zeal : Oh oh, je n’étais pas préparé pour ça…

Phalem : C’est le moment… Je dois me servir de tout mon savoir, tout ce que j’ai appris. Pour détruire cette chose hideuse.

Julie : Alors, vous pensez que ma lance vous sera utile contre ce monstre ?

Himano : Que le Grand Dragon nous vienne en aide…

Xena : Nous devons vaincre… Pour les mercenaires de Caesar !

Donen : Ok, j’en ai vu des combats, mais là, quand même, il faut reconnaître que c’est du lourd…

Tareg : Je ne saurais trouver la défaite ici… Je vaincrai mes ennemis, coûte que coûte !

Angel : Euh… vous êtes sûr que je peux vous être utile contre cette horreur ?

Ugnir : Je vais mettre ma magie à l’épreuve. C’est le feu pour combattre le feu…

Shitzu : Quelle horrible créature ! Que le Grand Dragon nous aide dans notre quête…

Barvok : Yeah ! Alors là, ça va chauffer !

Rogi : Euh… Dites, j’aurais au moins une prime spéciale pour ça ?

Gvar’nim : Quelle horreur, son corps est souillé par l’énergie… Mon frère, je vais te libérer !

Ramsei : Ce n’est vraiment pas ce à quoi je m’attendais quand je me suis lancé dans cette aventure…

Iria : Je ne pourrai rien faire contre cette chose… mais laissez-moi danser pour décupler vos forces ! C’est tout ce que j’ai à vous offrir pour ce dernier combat.

Jik’vora : Qu’avez-vous fait ? Son corps, il est complètement perverti… Je n’ai jamais vu telle puissance.

Mustafa : Hardi ! Peu importe la puissance de ce machin, nous allons gagner ! Il faut se le dire, le moral compte plus que tout, vous m’avez bien compris les gars ?

Dolovan : Pour Gradlon… je vais tout faire pour détruire cette chose ! Enfin, je vais donner le mieux que j’ai… De là à ce que cela suffise…

Milena : Il faut vite arrêter ce monstre, avant qu’il ne continue son carnage. Pour Gradlon !

Leopold : Misère, dans quel pétrin sommes-nous tombés ?

Irène : Nous devons nous appliquer au mieux. Nous n’avons pas le droit à l’erreur…

Reeve : Oh la la, ça ne va pas du tout là ! Je ne vois vraiment pas quelle stratégie pourrait nous être utile… Zut ! Vous pouvez compter sur moi !

Almara : Parfait, je ne demande que ça. Je vais pouvoir assouvir ma soif de combat… jusqu’à la mort.

Vektor : Bonté divine ! Il ne faut pas laisser ce monstre en vie plus longtemps. Détruisons-le avant qu’il ne fasse davantage de victimes !

Argo : Nous devons détruire Armageddon par nos propres moyens, pour réserver le souhait à la guérison de Maïra, c’est mon ultime volonté. Alors battez-vous, pour la dernière fois, de toutes vos forces ! Allons-y !

Fiche technique de l’ultime carte :
• Unique musique pour la carte et les combats : 23) Le feu de l’Armageddon
Trailerhead - Shield of Faith

• Carte : Moyenne. Dominance plaines, flammes (anciennement forêts, mais ravagées par le feu) et ruines.
• Groupe allié, 18 unités max (les mêmes que pour la carte précédente, pas de formation possible)
• Groupe ennemi, 12 unités : trois Golem orange, trois Golem violet, trois Golem vert, deux Golem blanc, et le boss, Armageddon (ne se déplace pas en mode facile ou normal, se déplace en mode difficile…)
• Objectif : Détruire Armageddon OU Arrêter Armageddon
• Renforts ennemis : Aucun


Une fois le combat fini :

• Si Armageddon a été détruite (PVs d’Armageddon à 0 avant la fin du tour 2) :


--> Voir la Fin Une.

• Si Armageddon a été arrêtée (PVs d’Armageddon à 0 au tour 3 ou après) :

--> Voir la Fin Deux.
avatar
Néo
Admin

Messages : 49
Date d'inscription : 18/04/2018
Age : 28

Voir le profil de l'utilisateur http://fireemblemfanfiction.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum