Chapitre 9

Aller en bas

Chapitre 9

Message par Néo le Dim 13 Jan - 22:43

>►>►>►>► Chapitre 9 ◄<◄<◄<◄<


Neutiquam Erro
Fire Emblem Radiant Dawn - Neutiquam Erro


Le combat a été gagné dans la forteresse de Pavir. Le plan de conquête des terres des dragons est enrayé. Toutefois, les soldats rencontrés se comportaient bizarrement. Ils semblaient reconnaître le nom de Lobak à sa gourmette. Le général ennemi a même ordonné qu’aucun mal ne lui soit fait. Il meurt cependant sans avoir pu révéler son secret… Après avoir libéré le frère et la sœur de Keane, les alliés quittent ce lieu sinistre et se mettent en route vers le village le plus proche.

Chapitre 9 : Retrouvailles inattendues :

En chemin
Fire Emblem Fates - Road Taken


Lobak : Il nous reste combien de temps avant d’atteindre le village ?

Malaënn : Normalement plus très longtemps.

Nordal : Laissez-moi partir en éclaireur. Avec ma wyverne, je pourrais voler assez haut pour voir ce village.

Malaënn : Bonne idée.

Keane : Alors… Lobak, tu te sens mieux maintenant ?

Lobak : Oui, beaucoup mieux.

Keane : Je vois. C’est dommage, tout de même. On risque de ne pas connaître la raison qui a poussé ces soldats à ne pas t’attaquer.

Lobak : C’est vrai, c’est dommage. Mais bon, ça ne devait pas être si important que ça.

Keane : Tout de même… N’as-tu pas de souvenir de ton enfance ? Se serait-il passé quelque chose quand tu étais encore un jeune enfant ?

Lobak : Aussi loin que remontent mes souvenirs, j’ai toujours été auprès de Malaënn, et de son frère, Ja’ner.

Malaënn : Lobak n’était qu’un petit bébé quand mon frère et moi l’avons recueilli, il ne peut pas garder de souvenir d’avant ce moment.

Keane : Ah ? En effet. Et, à part ta gourmette, il n’y a pas d’autre objet que Lobak possédait ?

Malaënn : Non, pas le moindre.

Keane : Hum…



Plus aucune musique, mais des bruits de pluie et de tonnerre
https://www.youtube.com/watch?v=-m8bofugINc


Lobak : Zut, c’est bien notre veine. Nous serons trempés avant même d’arriver à destination !

Nordal : La pluie m’empêche de m’élever assez haut, désormais. Je suis désolé. Tout ce que je peux dire, c’est qu’il va falloir continuer dans cette direction, nous ne sommes plus très loin.

Lobak : Plus très loin, en distance peut-être, mais c’est moins vrai en temps. Avec toute cette boue, on ne peut plus avancer bien vite.

Keane : C’est vrai. Mon cheval n’est pas habitué à voyager par ce temps.

Paulo : Atchoum ! Oh la la, si ça continue, je vais finir par attraper un rhume…

Nalia : Mon pauvre petit, viens te réchauffer dans mes bras.

Nordal : C’est gentil de ta part, petite sœur, mais j’ai peur que tu ne sois aussi trempée que lui.



Keane : Eh ? Mais…

Malaënn : Qu’y a-t-il, Keane ?

Keane : J’ai cru apercevoir des silhouettes, là-bas.

Malaënn : Où ça ? … Hum… maintenant que tu le dis, c’est vrai que peut-être…

Keane : Vous pensez qu’on devrait s’approcher ?

Lobak : Pas la peine, on dirait bien qu’ils viennent dans notre direction.



Des T1 Revenant se déploient sur le chemin boueux.

Les fruits de la violence
Fire Emblem 8 Remastered (by OrangaStang) - 22 Twisted Shadows A


Malaënn : Non… pas ça !

Lobak : On fait demi-tour ?

Keane : Cela risque d’être compliqué, on ne pourra pas les fuir avec la pluie qui nous ralentit.

Nordal : De plus, le village est pile dans cette direction. Chercher à les fuir nous ferait faire un énorme détour.

Lobak : Alors nous n’avons pas le choix, il va falloir se battre. Nous avons déjà affronté des monstres par le passé, nous n’avons plus peur d’eux. Tout le monde, préparez-vous à vous battre !

Carla : Oh, zut alors ! Comment voulez-vous que mes sorts de feu soient efficaces sous une telle averse ? Ce n’est vraiment pas de chance !

Malaënn : Pourquoi ai-je un mauvais pressentiment tout à coup ? Ces monstres seraient-ils différents de ceux qu’on a déjà affrontés auparavant ?

Fiche technique du chapitre 9 :
• Carte : Les fruits de la violence
Fire Emblem 8 Remastered (by OrangaStang) - 22 Twisted Shadows A
• Attaque et défense : Combattre les enfants maudits
Dragon Ball Z - Cell theme
https://www.youtube.com/watch?v=6bBFOwIbMio

• Carte : Moyenne, extérieure. Une pluie constante ralentit toutes les unités ennemies comme alliées. Dominance plaines et forêts. Présence de quelques cases boue, qui vont se multiplier au fur et à mesure que passeront les tours. Aucune case fort où se réfugier.
• Groupe allié, 10 unités max parmi : Malaënn*, Lobak*, Paulo, Fernam, Richard, Ambel, Torg’am, Carla, Einar, Keane, Nalia, Nordal
• Groupe ennemi, 20 unités : neuf T1 Revenant, six T1 Baël, trois T2 Enseveli, un T2 Grand Baël, et un boss T2 Enseveli.
• Objectif : Décimer
• Renforts ennemis : de nombreux T1 Revenant, mais aussi plusieurs T1 Baël et un T2 Enseveli chaque tour
• Recrutement : aucun


Scène à la fin du tour 1 :

Malaënn : Vous avez vu ça ?

Lobak : Oui, il y a beaucoup d’araignées géantes, le combat risque d’être ardu.

Keane : Ce ne sont pas seulement les araignées qui m’effraient. Tu ne vois pas, Lobak ? Certains revenants sont différents des autres.

Lobak : Vous pensez qu’ils seraient plus forts ?

Malaënn : Ma foi, ça en a tout l’air.

Lobak : Même si c’est le cas, il faut garder espoir ! Ces monstres ne sont ni éternels, ni illimités. Nous arriverons bien à nous en débarrasser !

Scène à la fin du tour 3 :

Lobak : Han… Ce n’est pas possible ! On a beau trancher ces immondes créatures… il en vient toujours plus !

Malaënn : Tu as raison, Lobak. Il y a trop de monstres, et il en arrive davantage qu’on ne peut en tuer. À ce rythme, nous serons très bientôt totalement encerclés.

Lobak : Bon sang ! Il n’y a pas de solution ? Nous n’allons quand même pas mourir ici ? Je m’y refuse !

??? : Le voilà ! Il est là !

Lobak : Hein ? Mais, à qui appartient cette voix ?

Pression
Fire Emblem Fates – Dark Fall


Un groupe de soldats se déploie sur la carte.

Soldat : C’est lui, là-bas ! C’est Lobak !

Chevalier : Soldats ! Sus aux monstres ! Tuez toute cette vermine au plus vite. Il faut protéger la vie du seigneur Lobak !

Soldats : Oui !

Lobak : S… seigneur ?

S’ensuit le tour annexe.

• Nouvelle musique de Carte : Pression
Fire Emblem Fates – Dark Fall
• Nouvelle musique d’attaque et défense : Pression 2
Fire Emblem Fates – Dark Fall Fire

• Groupe annexe, 17 unités : quatre T1 Soldat, deux T1 Cavalier, un T1 Chevalier, un T1 Cavalier Wyverne, deux T1 Clerc tous deux dotés d’un remède, deux T2 Paladin, deux T2 Hallebardier, un T2 Général, un T2 Sniper, un T2 Grand Chevalier




Serment
Fire Emblem Path of Radiance - Vow


Soldat : On a gagné ! Le seigneur Lobak est sauvé !

Soldat : Les monstres sont tous morts ! Longue vie au seigneur Lobak !

Lobak : Je ne comprends pas, expliquez-moi !

Les soldats s’agenouillent devant Lobak.

Chevalier : Monseigneur, notre lance est désormais vôtre. Vous ne risquez plus rien. Je fais le serment de toujours protéger votre vie, jusqu’à la mort.

Lobak : Pourquoi… pourquoi m’appelez-vous « seigneur » ? Je veux savoir.

Chevalier : Alors, on ne vous a rien dit à la forteresse de Pavir ? Vous êtes le fils de notre maître, le marquis de Cambrel.

Soldat : Vous avez été enlevé peu après votre naissance, il y a dix-sept années de cela. Alors que tout le monde pensait que jamais nous ne vous retrouverions en vie, un soldat a reconnu votre gourmette lorsque vous vous êtes rendu au fort Pavir. Caprices du destin !

Lobak : Mais, alors… ça veut dire que je suis le fils d’un… noble ?

Malaënn : Eh bien, alors, Lobak ? Tu m’en as caché des choses dis donc !

Lobak : C’est pas possible ! Un noble, moi ? Oulah, j’en ai le tournis.

Carla : Mais oui, bien sûr ! C’est pour ça que tu arrivais à utiliser la rapière aussi facilement.

Lobak : Euh… puisque vous semblez savoir d’où je viens… Pourriez-vous me dire, s’il vous plaît… Qui m’a enlevé ? Et, pourquoi ?

Chevalier : En voilà une très bonne question ! Vous êtes le fils aîné du marquis de Cambrel. Son tout premier enfant. Quelques jours seulement après votre naissance, un groupe de bandits vous a enlevé. Ils ont aussitôt demandé une rançon au marquis. Paniqué, le marquis à d’abord lancé ses hommes à votre recherche, mais en vain. Il a alors cédé, et a payé la rançon escomptée. Hélas, les jours suivant ont passé, sans que les bandits ne donnent plus aucune nouvelle. Le temps passant, tout le monde a pensé que vous aviez été lâchement tués par ces scélérats… Mais voilà qu’on apprend que vous êtes en vie, et en bonne santé !

Malaënn : Lobak était un quasi-nouveau né lorsque mon frère et moi l’avons trouvé, seul, dans la forêt. Il n’avait sur lui rien d’autre que la gourmette qu’il porte toujours au poignet. Sans nous, il serait mort. Mais maintenant, je sais ce qui s’est passé ! Les bandits l’ont sûrement abandonné là, peut-être avant même d’avoir reçu la rançon. Je ne serais pas étonnée qu’il s’agisse de braconniers, quelles pourritures !

Chevalier : Vous avez trouvé Lobak dans la forêt vous dites ?

Malaënn : Oui. Mon grand frère, et moi. Nous l’avons recueilli, et élevé avec nous. En dépit du fait que nous n’appartenions pas au même peuple, nous avons toujours traité Lobak comme notre égal. Je le considère aujourd’hui comme mon plus grand, et mon meilleur ami.

Chevalier : Oh, je vois, ainsi donc vous êtes une dragonne ? Mais peu importe votre origine, pour avoir sauvé le seigneur Lobak et l’avoir accompagné durant toutes ces années, vous avez notre gratitude éternelle !

Soldat : Merci !

Lobak : Alors, je suis un noble, un marquis… Bon sang, je n’y arrive pas ! J’ai du mal à réaliser…

Chevalier : J’ai cru comprendre que vous aviez obtenu une rapière ?

Carla : Oui. Un des braconniers que nous avons affrontés par le passé la portait sur lui. Lobak a tout de suite réussi à utiliser cette arme, à mon grand étonnement. On sait maintenant pourquoi.

Chevalier : Je peux concevoir que vous ayez du mal à digérer cette vérité, seigneur Lobak. Elle est toute nouvelle pour vous, il est vrai. Mais cette rapière que vous parvenez à maîtriser est la meilleure preuve de votre lignage. Nous feriez-vous l’honneur de nous la montrer ?

Lobak : Euh… oui.

Il dégaine la rapière. Il exécute un mouvement d’escrime très technique.

Chevalier : Oh, quel superbe mouvement ! Il n’y a point de doute : vous ne pouvez être un usurpateur. Seul un homme au sang noble est capable de telle prouesse !

Lobak : Alors, c’est vrai ! Je suis… un noble !

Changement de classe
Fire Emblem Fates – Rush (Dark)


Un halo bleuté brille autour de Lobak.

De T1 Maraudeur, il devient T1 Noble. Son niveau et ses points d’expérience restent inchangés.

Pas de nouvelle maîtrise d’arme.


• Force +1
• Technique +1
• Défense +1

Lobak : Wouah ! Ça fait tout drôle…



Aube de cristal
Fire Emblem Fates – No Justice


Malaënn : Alors, Lobak ? Tu es remis de tes émotions ? Oh, mais, peut-être devrais-je t’appeler Monsieur le Marquis ? Hi hi !

Lobak : Euh… ça va, ça va… Dites, j’ai toujours pensé que j’étais orphelin, mais en fait, j’ai une famille ! Pourriez-vous m’en dire plus ?

Chevalier : Naturellement ! Le marquis de Cambrel fête cette année son quarante-huitième anniversaire. Sa première épouse, Lady Heane, votre mère, nous a hélas quitté. La maladie l’a emportée. Mais avant de trépasser, elle a offert au marquis un autre enfant, une fille cette fois. Votre sœur cadette, Yulia, a seize ans.

Soldat : Par la suite votre père s’est remarié, tout naturellement pour avoir un héritier mâle. Tout le monde vous pensait mort, monseigneur. Il fut comblé lorsque sa seconde épouse, Lady Fiola, mit au monde un petit garçon !

Chevalier : Votre demi-frère, donc, se nomme Bento et a aujourd’hui huit ans.

Lobak : Mon père est en vie… et j’ai une sœur, un demi-frère et une belle-mère… Une vraie famille ! Wouah, ça me fait tout drôle !

Malaënn : Je suis si émue. Si tu savais comme je suis contente pour toi ! Tu vas pouvoir retrouver les tiens.

Chevalier : Oui, c’est vrai ça ! Revenez chez vous, jeune maître ! Votre famille serait si heureuse de vous revoir !

Lobak : Quoi ? Mais… C’est vrai que c’est tentant, mais… jusqu’ici je n’ai connu que Malaënn et son grand frère. C’est eux que j’ai toujours considérés comme ma famille, jusqu’à aujourd’hui !

Chevalier : C’est naturel que vous soyez bouleversé. Mais vous devez venir, votre place désormais est auprès de votre famille de sang !

Malaënn : Lobak, vas-y ! C’est ta chance !

Lobak : Peut-être, mais… je ne peux quand même pas t’abandonner !

Malaënn : Ce n’est pas grave si on se quitte. Lobak, toi et moi sommes amis, pour la vie. Qu’importe la distance qui nous séparera, qu’importe le temps qui s’écoulera. Notre amitié, elle, est éternelle. Tu n’es pas d’accord ?

Lobak : Euh… si, tu as raison, mais…

Amitié indéfectible – Thème de Lobak et Malaënn
Baten Kaitos - To the end of the Journey of Glittering Stars


Malaënn enlace Lobak.

Malaënn : Je t’aime, Lobak !

Lobak : Ah ! M-moi aussi. Je t’aime, Malaënn.

Malaënn : Snif… C’est vrai que l’on va devoir se séparer, et cela me fait un peu peur… Mais j’ai foi en notre amitié. Je sais que rien ni personne ne pourra en venir à bout.

Lobak : Oui… C’est vrai, tu as raison.

Malaënn : Nous allons peut-être rester séparés loin l’un de l’autre, durant très longtemps… mais loin des yeux n’est pas loin du cœur. Je penserai à toi chaque jour… et nous nous reverrons, c’est certain ! Et le jour de nos retrouvailles, ni toi ni moi n’aurons changé. Nous serons restés les mêmes.

Lobak : Tout à fait. Jamais je ne pourrai t’oublier… mon amie…

Malaënn : Promets-moi juste une chose : sois heureux. Avec ta famille. C’est tout ce que je te souhaite.

Lobak : Je le serai, je te le promets. Et, dès que j’en aurai l’occasion, je viendrai te rendre visite.

Malaënn : Au revoir, Lobak… mon ami…

Lobak : Au revoir, Malaënn.

L’écran s’assombrit, jusqu’à devenir noir.

La liste des différentes unités recrutées défile alors, avec leur nombre de batailles, de victoires et de défaites, la musique continuant jusqu’au bout.

Sauvegarde proposée
avatar
Néo
Admin

Messages : 64
Date d'inscription : 18/04/2018
Age : 28

Voir le profil de l'utilisateur http://fireemblemfanfiction.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum