Chapitre 25

Aller en bas

Chapitre 25

Message par Néo le Sam 21 Avr - 16:32

>►>►>►>► Chapitre 25 ◄<◄<◄<◄<



64) Neutiquam Erro
Fire Emblem Radiant Dawn - Neutiquam Erro


Après un long et difficile combat, les Frères des Hommes et leur chef Vannan ont finalement été défaits. La menace qui pesait sur les Dragons est désormais levée. Ez’shara remercie Argo et ses hommes pour leur aide, et les invite à venir se reposer à la cité des Dragons.

Argo accepte, même s’il sait que le repos sera de courte durée. Les chevaliers doivent en effet se mettre rapidement en route pour Gradlon, afin d’y retrouver Dolphante et les troupes d’Ylduvia. Néanmoins Argo est curieux de savoir à quoi ressemble la cité des Dragons. C’est d’une escale atypique dont profitent nos héros, au cœur des bois de Mernack…


Chapitre 25 : Retrouvailles

La cité des Dragons…

41) Escale
The Witcher 2 EE OST - A Tavern on the Riverbank


Argo : Alors… c’est donc à cela que ressemble une ville de Dragons. Cela me paraît austère, mais en même temps, c’est… calme, presque reposant.

Leia : Il n’y a pas les habituels bruits des foules que l’on peut connaître dans nos villes, c’est apaisant.

Ez’shara : Cet endroit peut vous paraître froid, j’espère que cela ne vous indispose pas.

Argo : Non, ne vous en faites pas !

Reeve : Dites-moi… Pourquoi existe-t-il des Dragons rouges, d’autres blancs, et d’autres noirs ? J’avais déjà lu un livre traitant de ce sujet, mais il n’était pas très complet.

Ez’shara : Oh, eh bien, comment dire… C’est à l’origine une différence de pigmentation. Cette différence est héréditaire : par exemple, mon ancêtre Banyu était un Dragon noir, aussi je suis moi-même une Dragonne noire. Tout comme Mar’rhu l’était aussi. Mais cela ne veut pas dire que tous les Dragons noirs descendent de Banyu : il existe un autre Dragon Noir qui provient d’une autre lignée. Il est notable que les différences de couleur des Dragons influent sur leurs aptitudes au combat. De manière générale, tous les Dragons, quelle que soit leur couleur, sont lents. Les Dragons rouges, les plus communs, ont de bonnes capacités de défense et de résistance, mais sont moins forts que les autres. Les Dragons blancs, plus rares, sont au contraire dotés d’une bonne technique et d’une grande force, ce qui les rend redoutables au combat. Mais ils sont cependant moins résistants. Enfin, les Dragons noirs, dont je fais partie, et qui sont les plus rares d’entre tous, ont le privilège de ne pas avoir de point faible : ils sont tout aussi puissants que résistants.

Reeve : Je vois… Tout ceci est très intéressant, merci bien !

Ez’shara : Mais de rien. Si vous avez d’autres questions sur mon peuple, n’hésitez pas à les poser à moi ou à mes compatriotes. Il est important d’échanger, d’en apprendre plus sur les autres, car c’est la méconnaissance qui conduit à la méfiance. Plus nous nous connaissons, plus facilement nous pouvons nous faire confiance. Je dois vous laisser, navrée, n’hésitez pas à échanger avec les autres dragons.

Argo : La méconnaissance conduit à la méfiance… Tu crois que c’est cette méconnaissance des dragons qui a conduit Vannan et ses comparses à vouloir décimer leur peuple ?

Leia : Sans doute. Je pense que l’échange est la clef de la cohabitation. C’est dommage que les dragons vivent reclus des autres nations… Ce que nous pouvons faire, c’est transmettre tout ce que nous savons sur eux auprès des autres hommes. Chez tous ceux qui nous écouteront, c’est un peu de méfiance qui s’estompera.



Dragon : Euh… bonjour. Vous êtes Argo, c’est ça ?

Argo : Oui, c’est bien moi.

Dragon : Ah, très bien ! Je me présente. Je m’appelle Jik’vora. Je suis une dragonne rouge. Je souhaiterais… enfin, accepteriez-vous que je vienne avec vous ?

Argo : Personnellement je n’ai rien contre, mais il faut savoir que nous ne partons pas nous promener, c’est d’une guerre contre Galanor dont il est question !

Jik’vora : Je sais, c’est en connaissance de cause que je suis venue. Je sais que le prince Dolphante veut rendre la vie au Grand Dragon, pour protéger Nova de l’Empire de Galanor. C’est pourquoi je veux me battre avec vous !

Argo : Très bien, alors dans ce cas, bienvenue parmi nous, Jik’vora !

Jik’vora : Merci ! En fait, il y a une autre raison qui me pousse à partir… je n’ai jamais quitté Mernack, mon pays natal…

Argo : Tu aimerais voir à quoi ressemble le reste du monde, n’est-ce pas ?

Jik’vora : Oui ! Oh, et puis bien sûr, aider ceux qui ont sauvé mon peuple, ce n’est qu’un juste retour des choses ! Mais c’est vrai que ma principale motivation, c’est la curiosité. Je ne peux pas le cacher…

Argo : Peu importent tes motivations, ce qui compte c’est ton choix. Et je serai ravi de t’avoir à nos côtés, Jik’vora ! C’est un combat difficile qui nous attend, reprendre mon pays ne sera pas facile.

Jik’vora : Je sais, je me battrai avec dévotion ! Chef !

Argo : Appelle-moi Argo, tout simplement.

Jik’vora : Euh, d’accord, Argo.



Argo : Bon. Le moment est venu pour nous de partir. Encore merci de nous avoir accueillis ici.

Ez’shara : Mais de rien, tout le plaisir me revient. J’espère de tout cœur que vous remporterez votre combat, et que votre prince pourra sauver le Grand Dragon.

Argo : Merci, Ez’shara. Au revoir.

Ez’shara : Au revoir, jeune héros.



Deux semaines plus tard, au sud de la capitale de Gradlon…

43) Patience à l’épreuve
Fire Emblem Radiant Dawn - Tension


Dolphante : Général Artcurus ?

Arcturus : Oui sire ?

Dolphante : Les forces de Galanor ne se sont pas encore rendues ?

Arcturus : Hélas non, toujours pas.

Dolphante : Je suis contrarié. Cela fait quatre jours maintenant que nous assiégeons la ville… Des milliers de mes citoyens s’y trouvent coincés, et ils souffrent tout autant que nos ennemis ! Ah, si seulement nous pouvions lancer l’attaque, nous mettrions fin à cette attente…

Arcturus : Mais nous pourrions attaquer, votre Majesté ! Les troupes qui vous ont été prêtées par Ylduvia sont des unités magiques très bien entraînées, et redoutables contre nos ennemis. Et leur faible résistance physique est compensée par les armures de nos chevaliers !

Dolphante : C’est vrai que j’ai eu de la chance de libérer ces chevaliers sur mon chemin jusqu’ici, et toi notamment : tu es l’un de mes meilleurs généraux.

Arcturus : Vous me flattez !

Dolphante : Avec ces forces de chevalerie, et les troupes d’Ylduvia, j’ai à ma disposition une armée suffisante pour tenter une attaque frontale contre le général Noctar et ses troupes, cela est vrai.

Arcturus : Alors, pourquoi ne pas donner l’ordre ?

Dolphante : Je veux attendre. Je veux attendre l’arrivée d’Argo est ses hommes.

Arcturus : Ah oui, bien sûr, vous vous êtes donnés rendez-vous.

Dolphante : C’est exact. Lorsque nous avons quitté Ylduvia, Argo et les autres chevaliers ont été transportés à Mernack, pour protéger les dragons d’une invasion. Dans le même temps, j’ai commencé mon combat avec les légions magiques d’Ylduvia. Nous nous sommes convenus de nous retrouver, à la capitale, une fois que j’y aurais retranché les forces de Galanor, et une fois qu’il aurait sauvé le peuple dragon.

Arcturus : Vraisemblablement, vous avez été le plus rapide des deux. Nous ne savons pas combien de temps nous devons encore attendre. En fait, nous ignorons même s’ils ont réussi, peut-être même qu’ils sont déjà morts et enterrés à Mernack, qui sait ?

Dolphante : Allons, ne parle pas de malheur !

Arcturus : Je ne fais qu’émettre une hypothèse, je ne voulais pas vous manquer de respect, sire. C’est juste que, si jamais ils devaient ne pas revenir, chaque jour que nous attendons avant d’attaquer est vain…

Dolphante : Je le sais, Arcturus. Je ne mettrai pas en jeu l’issue de cette guerre, toutefois, je suis sûr qu’ils arriveront, ce n’est qu’une question de temps. Ils viendront du nord, et nous pourrons prendre l’ennemi en tenailles, cela diminuera grandement les pertes de notre côté, et augmentera drastiquement nos chances de remporter ce combat.

Arcturus : Certes ! Je ne remets pas votre vision des choses en doute. C’est juste que, je suis moins optimiste que vous, je ne suis pas sûr qu’ils viendront.

Dolphante : C’est parce que tu n’as pas connu Argo, tu n’as pas vu dans ses yeux la force de la flamme qui anime sa volonté ! Mais je demeure pragmatique. Si jamais il ne devait vraiment pas venir, je donnerais l’ordre d’attaquer avant que tous les habitants de la ville ne soient morts de faim.

Arcturus : C’est une sage déci…

Aucune musique

??? : Sire ! Général !

Arcturus : Eh ! Nous étions en entretien, de quel droit entres-tu sans t’annoncer ?

Soldat : Je les ai vus ! Du haut de la tour de guet, je les ai vus arriver par le nord, comme vous l’avez dit !

Dolphante : Comment ? Il s’agit bien d’Argo et de ses hommes ?

Soldat : Je ne… pourrai pas l’affirmer avec certitude. Le mieux serait que vous veniez voir de vos propres yeux, sire.

Dolphante : J’arrive tout de suite !



Dolphante : Oui. C’est bien Argo… et tous les chevaliers. Alors ils sont là, enfin !

34) Preux Chevalier
Fire Emblem Path of Radiance - Vow


Arcturus : Ah ? C’est une très bonne nouvelle, votre Majesté ! Je suis content pour eux, et pour vous. Cela veut-il dire, que nous pouvons mettre fin au siège et lancer l’attaque ?

Dolphante : Pas tout de suite, ils ne sont pas encore arrivés aux portes de la ville. Dès qu’ils y seront parvenus, je donnerai l’ordre d’attaquer, afin que nos deux armées assaillent l’ennemi de façon synchronisée. Fais vite passer le mot, tous les hommes doivent se tenir prêts !

Arcturus : Bien sûr, sire, à vos ordres !



Argo : Et nous voici arrivés… J’ai l’impression que cela fait une éternité que nous avions quitté notre pays.

Leia : Cela faisait si longtemps…

Argo : Nous l’avons quitté à regret, alors qu’il était tombé sous le joug de l’empire de Galanor. Aujourd’hui, nous allons le reprendre. Jik’vora ?

Un dragon rouge atterrit. Une fois au sol, il reprend forme humaine, et l’apparence d’une jeune femme.

Jik’vora : Je les ai vus. De l’autre côté de la ville, il y a toute une armée qui attend, comme tu me l’as dit, Argo ! C’est fou, je n’avais encore jamais vu autant d’hommes en même temps, ça donne le vertige, c’est excitant !

Argo : Alors Dolphante est au rendez-vous, avec les troupes d’Ylduvia. Ils nous attendent… exactement comme convenu. Nous allons pénétrer dans la ville, et lancer l’attaque ! Dolphante fera de même en même temps que nous. Nous devrons nous battre contre les soldats de Galanor, tout en faisant attention à ne pas blesser les citoyens de Gradlon qui vivent en ville. En avant !



Dolphante : L’heure est venue ! Celle de nos retrouvailles avec Argo… Mais en même temps celle de renverser la domination de Galanor sur notre pays ! Soldats d’Ylduvia ! Chevaliers de Gradlon ! À l’attaque !

40) En ordre de bataille
Immediate Music - Sargon's Legion




(Début cinématique)

Les immenses portes de la ville s’ouvrent. Des centaines de soldats y pénètrent, les chevaliers en armure les premiers, les mages ensuite. Des combats sont engagés contre les troupes de Galanor, les civils se cachent dans leurs maisons avec crainte et espoir.

De l’autre côté, au nord de la ville, la même scène a lieu, avec Argo et ses hommes. De nombreux combats ont lieu, et les chevaliers avancent en combattant les hommes de Galanor.

Du côté sud de la ville, Dolphante passe la porte et pénètre dans la ville, alors que les troupes de Galanor ont reculé. Après plusieurs scènes de combat, les forces de Galanor se retranchent dans le château. Dolphante tourne la tête et aperçoit au loin Argo.


(Fin cinématique)

Dolphante : Argo !

Argo : Dolphante, c’est bien toi ?

Dolphante : Alors vous avez réussi, tes hommes et toi vous avez repoussé les Frères des Hommes ?

Argo : Oui, le peuple des dragons est sauf. Et toi, tu as réussi à arriver jusqu’ici sans encombres. Tu as même gagné des chevaliers à ce que je vois ?

Dolphante : Oui, nous avons essuyé plusieurs combats entre Ylduvia et ici, mais nous avons remporté toutes les batailles, et nous avons repris un fort dans lequel étaient enfermés plusieurs chevaliers.

Argo : Ah vraiment ? C’est bien, cela nous facilitera encore un peu le combat alors.

Dolphante : Les dernières forces de Galanor se sont réfugiées au château. Le général Noctar va tenter le tout pour le tout en nous poussant à attaquer le palais royal.

Argo : Le général Noctar ?

Dolphante : Oui, c’est lui qui administrait Gradlon depuis sa chute. Tu le connais ? Il paraît que c’est l’un des meilleurs généraux de Galanor.

Argo : Je l’ai déjà affronté par le passé, c’est lui qui avait pour mission de tuer Sai’Ari… Je l’ai affronté, mais j’ai perdu. Je n’étais pas assez fort, à l’époque. Aujourd’hui je compte bien prendre ma revanche ! Allons au château, et mettons un terme à cette guerre !

Dolphante : Bien dit, Argo. Il est temps de reprendre Gradlon !



Soldat : Mon général ! Votre ordre a été appliqué. Tous les soldats encore en état de se battre se trouvent à présent dans le château.

Noctar : Bien. L’ennemi devrait arriver d’un moment à l’autre. Votre attention tout le monde ! Soyez tous prêts ! Le prochain combat sera le dernier. Il n’y a plus d’échappatoire, il n’y a plus d’issue. Il ne reste plus que deux possibilités dorénavant : soit nous gagnons, soit nous mourons tous. Alors je veux que chacun d’entre vous donne le meilleur, pour l’Empire ! Pour Galanor !

Soldats : Gloire à l’Empire ! Gloire à Galanor !

Estia : Et voilà, nous voici acculés devant l’ennemi… Pourtant vous aviez eu plusieurs jours devant vous ! Vous n’en seriez pas là si vous aviez pris en otage la population !

Noctar : Ah, Estia… Vous auriez voulu que je menace la vie de tous celles et ceux qui vivent dans cette ville ? Vous pensiez que cela aurait dissuadé Dolphante ?

Estia : Bien sûr que oui !

Noctar : Même si c’était le cas… jamais je n’aurais fait une chose pareille ! Je suis le gouverneur de Gradlon, l’homme que notre empereur a choisi pour diriger ce pays conquis. Mon rôle est de le gérer… en aucun cas d’attenter à la vie de ses habitants ! Je suis un général de Galanor, pas un criminel, mon rôle ici est justement d’administrer la vie de tous ces gens. Il aurait été absurde de les prendre en otage, même si cela devait nous permettre de nous tirer de ce mauvais pas.

Estia : À votre place je l’aurais fait !

Noctar : C’est là la différence entre nous deux, Estia. Et c’est aussi pourquoi je suis général, alors que vous n’êtes que capitaine de régiment. Vous êtes froide, et sans scrupule. Moi, j’ai confiance en mes propres forces. Je sais que nous pouvons encore gagner. Et si jamais ce ne devait pas être le cas… c’est que ça devait se passer ainsi, et c’est tout. Mais au moins si je meurs aujourd’hui, je mourrai l’esprit tranquille, car je n’aurai jamais désobéi à mon devoir !

Estia : Pfft !



Dolphante : Nous y voilà ! Le donjon, le lieu même où mon père est mort…

Argo : Hum, ils sont encore nombreux, cela ne va pas être facile.

Dolphante : Argo, allons-y ! Vainquons Galanor, pour de bon ! Reprenons Gradlon, et mettons un terme final à cette guerre !

Argo : Oui, après tout ce temps, et après tous ces innocents morts… Terminons tout ça ! Pour Gradlon ! Pour le roi ! Et pour la paix… Chevaliers, cette bataille sera la dernière ! Mettez-y tout votre cœur, toute votre âme, pour rendre son trône à notre roi ! Chargez !

Fiche technique du chapitre 25 :
• Carte tour allié : 8) La cour des grands
Fire Emblem 8 Remastered (by OrangaStang) - 13 Truth Despair and Hope
• Carte tour ennemi : 9) Pluie de fer, de feu et de sang
Fire Emblem Path of Radiance - The Enemy Draws Near
• Attaque : 17) Attaque 2
Fire Emblem Path of Radiance - Decisive Attack
• Défense : 18) Défense 2
Fire Emblem Path of Radiance - Defensive Battle
• Boss : 21) Combat d’idéaux
Fire Emblem 8 Remastered (by OrangaStang) - 28 Powerful Foe

• Carte : Grande, intérieure de château, dominance sols et murs. Plusieurs salles. Les murs comportent plusieurs fissures à casser et portes à ouvrir pour progresser. Plusieurs coffres sont à ouvrir à travers la carte.
• Groupe allié, 18 unités max parmi : Argo* / Dolphante* / Leia* / Hubert / Dord / Osvald / Enrick / Garcia / Kaorie / Salvina / Zeal / Phalem / Julie / Himano / Xena / Donen / Tareg / Angel / Ugnir / Shitzu / Barvok / Rogi / Gvar’nim / Ramsei / Iria / Jik’vora
• Groupe ennemi, 69 unités : six T1 Chevalier, six T2 Général, quatre T2 Hallebardier, six T1 Cavalier, deux T2 Paladin, un T2 Chevalier Or et un T2 Chevalier Argent, quatre T2 Grand Chevalier, six T1 Archer, un T2 Archer d’Élite, un T2 Sniper, deux T2 Héros, un T1 Épéiste, quatre T2 Bretteur, quatre T1 Mage, deux T2 Sage, trois T2 Druide, un T2 Paladin Noir, un T2 Moine Guerrier, un T2 Sorcier, quatre T2 Chevalier Wyverne, un T2 Chevalier Griffon, deux Golem Rouge, deux Golem Jaune, un Golem Vert, un Golem Violet, et sur le trône, le boss, Noctar, T2 Chevalier Argent
• Objectif : Prendre le trône (Dolphante)
• Renforts ennemis : des T2 Paladin, T2 Général, T2 Chevalier Wyverne, mais aussi quelques T1 Voleurs qui tentent de s’emparer des butins avant vous.
• Recrutement : aucun


25) Victoire
Fire Emblem Radiant Dawn - Victory


Dolphante : Père… tu peux reposer en paix à présent…

Argo : Nous avons gagné ! Gradlon retrouve sa liberté, enfin… Ah, je suis si ému !

Dolphante : Chevaliers ! Désarmez tous les survivants et faites-les prisonniers. Le combat est terminé. L’emprise de Galanor sur Gradlon n’est plus.



Estia : Tss, c’est pas possible ! Quelle débâcle ! Je vais encore devoir ramper auprès de l’Empereur…

Elle se téléporte et disparaît.



56) Au nom du roi !
Baten Kaitos - Feudal Guardian


Dolphante : Ahem. Citoyens, citoyennes. Je suis Dolphante.

Foule : Vive le roi ! Longue vie au roi !

Dolphante : Arg ! Je ne suis pas encore habitué, ça fait tout drôle.

Argo : Tu finiras bien par t’habituer à ta nouvelle condition… votre Altesse !

Dolphante : Ah ah, très drôle ! Non vraiment, c’est… c’est si nouveau. C’est vrai que ça fait longtemps maintenant que je sais que je deviendrai roi, mais, comment dire… Avec tout ce qui s’est passé, je n’ai pas vraiment eu le temps d’y songer en fait.

Argo : Allez, parle-leur ! Ils n’attendent que le discours de leur roi !

Dolphante : Alors, euh… Comme je le disais, je suis Dolphante. Je savais depuis longtemps que je succéderai à mon père, mais… je n’avais jamais pris le temps de vraiment m’y préparer… Mais cela ne fait rien ! Citoyens, citoyennes, à partir d’aujourd’hui, je jure de faire tout mon possible pour poursuivre et enrichir l’héritage de mon père, et d’assurer la prospérité, mais aussi l’ordre et la sécurité, au sein de Gradlon. Je sais que je ne serai pas un roi irréprochable… mais, le jour où ma mort viendra, j’aimerais que l’on se dise de moi : « C’était un bon roi ». Mes chers sujets… aujourd’hui il nous faut nous réjouir, car le joug de l’Empire de Galanor n’est plus. Aujourd’hui vous êtes à nouveau d’authentiques citoyens de Gradlon ! Aussi je décrète dès à présent que ce jour ne sera plus travaillé, pour garder en mémoire cet épisode fâcheux de notre histoire, et le jour où cette occupation a pris fin. Telle est la première décision de votre nouveau roi !

Foule : Oui ! Vive le roi ! Longue vie au roi ! Gloire à Gradlon !



54) Aboutissement
Fire Emblem Radiant Dawn - Zealot's Prayer


Argo : Alors, ça y est. La guerre est finie.

Dolphante : Oui.

Argo : Qu’allons-nous faire à présent ? Maintenant que Gradlon est reprise, que devons-nous faire ?

Dolphante : En premier lieu, rendre vie au Grand Dragon, afin de réparer ce que Galanor a détruit. Il reste moins d’un mois à présent, avant que le Fire Emblem ne puisse être utilisé.

Argo : Tu seras l’Ombre ?

Dolphante : Oui, je l’avais déjà décidé ainsi. De la sorte, le Grand Dragon vivra tant que je vivrai, donc tant que Gradlon sera libre. Et Galanor aura bien du mal à nous attaquer à nouveau, crois-moi ! Par ailleurs, je compte te céder le souhait.

Argo : Tu voudrais que je profite du vœu octroyé ?

Dolphante : Bien sûr ! Je ne vois personne d’autre que toi.

Argo : Eh bien… merci, c’est très gentil !

Dolphante : C’est normal. Pense à ce que tu souhaiterais : il nous reste quatre semaines environ, il faudrait que d’ici là tu saches quel vœu formuler.

Argo : J’y penserai. Et, à part cela. Que devons-nous faire vis-à-vis de Galanor ? Devons-nous prendre des sanctions suite à ce qu’il s’est passé ?

Dolphante : Non, j’ai beaucoup réfléchi à cette question, Argo, mais… je pense finalement que non. D’une part, parce que nous avons déjà bien d’autres soucis : nous devons relever Gradlon de cette guerre. Certes, sous l’occupation, Galanor a correctement administré Gradon, mais les nombreuses batailles ont laissé des traces, et la restauration du pays ne sera ni rapide ni évidente. D’autre part… je crois que ce n’est pas à nous de prendre une telle décision. Si sanction il y a, elle ne doit venir que du Grand Dragon. Aucun humain n’est à même de prendre une telle décision. Et le Grand Dragon reviendra dans notre monde, dès lors que j’aurai effectué le rituel. Il ne tient qu’à nous de patienter jusque là.

Argo : Je vois… Alors nous en resterons là. Mais du coup, au final, nous ne saurons pas pourquoi Galanor a lancé une telle attaque ?

Dolphante : Cela paraît évident, cela fait des siècles que l’Empire voulait mettre la main sur Nova pour en exploiter les ressources : et c’était impossible tant que le Grand Dragon était en vie.

Argo : Tout de même, l’Empire est allé jusqu’à envahir Gradlon, notre pays, qui est presque aussi puissant que lui, c’était audacieux ! Je veux dire, cette opération aurait pu coûter très cher à Galanor. Juste pour lui permettre d’atteindre les ressources de Nova…

Dolphante : Eh bien, je crains que l’on n’en sache pas plus sur les raisons exactes qui ont poussé l’Empire à lancer cette guerre terrible. Maintenant que la paix est revenue, nous n’avons pas de raison de continuer à nous battre, aussi ce qui s’est passé dans la tête de l’Empereur Vadeck, au moment où il a pris cette décision, demeurera un vrai mystère…

Argo : Tu as sans doute raison.. Enfin bon ! Si tu as besoin de moi pour la restauration de Gradlon, n’hésite pas à me demander !

Dolphante : Bien évidemment, je sais que je peux toujours compter sur toi, Argo.



Aucune musique

Alors que la nuit est tombée et que tout le monde dort, un homme encapuchonné sort furtivement du château. Il rejoint un cavalier.

Cavalier : Alors, tu l’as ?

??? : Oui, tenez.

Cavalier : Ah, c’est bien ça ! Très bien, excellent travail.

Chevalier : Eh ! Que se passe-t-il ? Qui êtes-vous, et que faites-vous ?

Cavalier : Zut, nous sommes repérés.

??? : Ce n’est pas un problème, j’avais prévu de me sacrifier si besoin. Du moment que ma famille ne vit plus dans la misère…

Cavalier : Le seigneur Brahim s’y est engagé ! Nul ne peut remettre en doute la parole d’un prince !

??? : Dans ce cas je vais couvrir votre retraite. Vous arriverez à vous enfuir ?

Cavalier : Mon cheval est l’un des plus rapides de tout l’Empire, ces limaces ne me rattraperont jamais. Adieu, mon ami ! Je ferai part au seigneur Brahim de ta dévotion.

??? : Merci. Adieu.

Chevalier : Arrêtez-vous !

??? : Je suis votre adversaire, messieurs !

Chevalier : Mais que…

??? : Vous n’aurez pas de réponse à vos questions. Enfin, pas tout de suite… Je ne vous laisserai ni passer, ni me capturer vivant.



29) Crise
Fire Emblem 8 Remastered (by OrangaStang) - 38 Raid


Argo : Tu as… perdu l’Emblème du Feu ?

Dolphante : Puisque je te le dis !

Argo : Mais, comment est-ce possible ?

Dolphante : Mais je n’en sais rien ! Je l’avais hier encore, j’ai vérifié comme tous les soirs, il était à sa place ! Et ce matin, il avait disparu.

Argo : Eh bien, vérifie encore une fois, il n’a pas pu partir tout seul !

Chevalier : Hum… messires, j’ai une nouvelle inquiétante.

Dolphante : Quoi, qu’y a-t-il ?

Chevalier : Cette nuit un homme a été aperçu en train de sortir en douce du château.

Dolphante : Comment ? Vous êtes sûr ?

Argo : Se pourrait-il que le Fire Emblem ait été volé… par cet homme ?

Dolphante : Impossible, l’accès à ma chambre est restreint. Avec toutes les rondes nocturnes, comment pourrait-on réussir à y pénétrer ?

Argo : Je n’en sais rien, toutes les rondes ont leur faille ! Et peut-être que cet homme était un professionnel du vol et de l’infiltration !

Dolphante : Oh la la… Dites, vous avez pu l’appréhender ?

Chevalier : Oui, seulement… Il est mort.

Dolphante : Il est mort ? Et, est-ce qu’il avait dérobé quelque chose ?

Chevalier : Impossible à dire, sire. Nous l’avons aperçu en compagnie d’un cavalier. Ensuite le cavalier est parti au galop, et le premier homme a protégé sa retraire. Il est possible que cet homme ait volé un objet et qu’il l’ait remis au cavalier. Ce dernier a réussi à s’enfuir, son cheval était bien trop rapide, je suis désolé sire.

Dolphante : Serait-il possible que…

Argo : …que cet homme ait dérobé l’Emblème du Feu, et l’ait remis ensuite à ce cavalier ?

Dolphante : Bon sang ! Dans quelle direction est parti ce cavalier ?

Chevalier : Plein ouest, votre Majesté !

Dolphante : Alors c’est ce qu’on pouvait craindre de pire !

38) Glaçante vérité
Fire Emblem Path of Radiance - Fate Unstoppable


Argo : Galanor !

Dolphante : Oui. Galanor a commandité le vol du Fire Emblem. Et on peut déjà supposer qu’il est en sa possession. L’Empire de Galanor compte nous empêcher de rendre la vie au Grand Dragon. Or tant que le Grand Dragon ne revient pas à la vie, la paix n’est pas assurée. Argo, la guerre n’est pas terminée !

Argo : Non, ce n’est pas possible ! Après toutes ces batailles, après tout ce que nous avons fait pour restaurer la paix… Malédiction ! Cela n’aurait pas du se produire ! Maudit Empire !

Dolphante : Je vais prendre sur-le-champ des mesures. Je vais d’ores et déjà préparer nos hommes à la frontière. Je vais envoyer un messager tenter le dialogue. Si Galanor reste sourd à mes appels plus de deux jours… je n’attendrai pas davantage, et je lancerai l’attaque sur Galanor.

Argo : Tu veux vraiment envahir Galanor ? Ce n’est pas une mince affaire, leur armée est tout aussi nombreuse que la nôtre, et en plus leurs armes et équipements sont supérieurs, cela risque…

Dolphante : Je le sais ! Seulement, nous n’avons pas le choix. Le temps presse. Et si Galanor ne veut pas résoudre ce conflit par voie de diplomatie, je mènerais moi-même les hommes au front.

Argo : Mais, non ! Dolphante, ton rôle est de rester ici, tu dois veiller à la restauration de Gradlon. Tu es le roi, tu ne peux pas risquer ta vie dans la bataille !

Dolphante : Mais c’est de ma faute, Argo ! Si j’avais été plus vigilant, le Fire Emblem n’aurait pas pu être volé !

Argo : Non, c’est faux, et tu le sais très bien ! Tu as fait ce qu’il fallait faire en instaurant un tour de garde nocturne. Et, si vraiment tu étais resté éveillé, au moment où le voleur était entré… il t’aurait tué, Dolphante !

Dolphante : Je n’en ai cure ! Tout est de ma faute, absolument tout… Aussi je dois réparer mes fautes. Je mènerai mes hommes, mais ne t’en fais pas, je ferai attention. Je ne laisserai pas l’ennemi me tuer, en aucun cas.

Argo : C’est de la folie ! Dans ce cas, je viens avec toi. Je te protégerai, Dolphante ! Je te protégerai, dussé-je y laisser la vie !

Dolphante : C’est gentil, Argo. C’est bon de pouvoir compter sur ton soutien : il est indéfectible et puissant, en cette période sombre, il m’apporte une lueur d’espoir… Je vais encore avoir besoin de toi et de tes chevaliers. Je sais que je t’en demande beaucoup, mais je n’y arriverai pas sans toi. Nous qui pensions que la guerre était finie… elle ne fait hélas que commencer…

Sauvegarde proposée
avatar
Néo
Admin

Messages : 60
Date d'inscription : 18/04/2018
Age : 28

Voir le profil de l'utilisateur http://fireemblemfanfiction.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum